Camomille - monographie

Matricaria recutita, Linné ou ses anciens nom : Camomilla recutita et Matricaria camomilla ; Astéracée

  • calme le système nerveux, l’anxiété et l’insomnie
  • appaisent le système digestif, ulcères ou inflammations de l’intestin
  • pour les bébés, les enfants, les adultes et les moins jeunes
Cette monographie est un extrait du Materia Medica de Flora Medicina : un ouvrage de référence en français sur les plantes médicinales

Fleur de camomille - Matricaria recutitaPartie utilisée

Matricariae flos : fleur.

Propriétés médicinales

PRIMAIRES SECONDAIRES
Antispasmodique Antifongique
Anti-inflammatoire Œstrogénique
Antiseptique Amer
Carminatif Emménagogue
Vulnéraire Analgésique
Stomachique Fébrifuge/Diaphorétique froid
Nervin calmant Parasiticide
Antihistaminique Antiprurigineux
Tonique digestif

Indications

Les diverses qualités et saveurs de la camomille peuvent paraître opposées, mais font d’elle une superbe harmonisatrice. Elle est sucrée comme le miel, mais également amère. Elle a un effet réchauffant, mais elle refroidit les inflammations. Elle apporte du mouvement, mais elle calme l’hyperactivité. De plus, elle humidifie les sécheresses, tout en asséchant le trop humide.

" La composition biochimique très complexe de la camomille lui permet de soulager tous les petits troubles domestiques concevables et les petits accidents ". - Peter Holmes"

SYSTÈME DIGESTIF

Comme toutes les bonnes carminatives, la camomille soulage toutes les affections à caractère spasmodique. Contrairement à la menthe, la camomille offre également une action anti-inflammatoire non négligeable. Ses principes amers stimulent l’appétit et la sécrétion des liquides digestifs, améliorant la digestion de façon générale. De plus, grâce à ses effets calmants sur le système nerveux, elle est une herbe de choix dans la gestion des dyspepsies ou autres troubles du système digestif causés ou aggravés par l’anxiété et le stress.

  • dyspepsie, indigestion
  • flatulence
  • colique du nouveau-né
  • colite ulcéreuse
  • colon spastique, maladie de Crohn
  • diverticulite
  • diarrhée, irritation gastro-intestinale
  • constipation spastique
  • parasites, infections
  • gingivite, irritation/infection de la bouche
  • nausée de grossesse

ULCÈRES

Grâce à ses actions anti-inflammatoire et bactéricide, la camomille est un classique en cas d’ulcère peptique. Grâce à ses actions anti-inflammatoire et bactéricide, la camomille est un classique en cas d’ulcère peptique. On prendra alors l’infusion, à jeun le matin. Se coucher et tourner sur le côté pour humecter toute la paroi de l’estomac.

SYSTÈME NERVEUX

La camomille est une plante apaisante. Peter Holmes la décrit comme la déesse lumineuse et chaleureuse de l’harmonie, la dame compatissante des astéracées, comme la lavande est celle des lamiacées. Superbe alliée pour les enfants, elle est également riche en calcium et aide à son assimilation. Superbe alliée pour les enfants, elle est également riche en calcium et aide à son assimilation.

  • nervosité
  • anxiété
  • agitation
  • hyperactivité
  • dépression légère
  • insomnie, cauchemars
  • sautes d’humeur, irritabilité
  • maux de tête (int. / ext.)
  • migraines
  • tensions oculaires (int. / ext.)
  • douleur

SYSTÈME RESPIRATOIRE

La camomille est souvent utilisée en bain de vapeur pour que ses huiles essentielles aillent directement agir sur les muqueuses du nez et des bronches, offrant ainsi des effets bactéricide et anti-inflammatoire directs. En infusion, on la prend pour réchauffer et pour calmer la toux. Ses chamazulènes ont d’ailleurs un effet antihistaminique pour les rhinites allergiques et la broncho-constriction qui survient lors de l’asthme.

Lors de grippe, rhume ou autres infections du genre, associée à de la fièvre, la camomille apportera ses effets bactéricide et fébrifuge.

  • maux de gorge (gargarisme)
  • rhume, grippe
  • bronchite
  • rhinite allergique
  • asthme

SYSTÈME REPRODUCTEUR FÉMININ

Ici encore, la camomille étend son action harmonisatrice au système reproducteur féminin. Plusieurs de ses propriétés sont bénéfiques, autant pour régulariser le cycle - grâce à son effet légèrement œstrogénique -, que pour soigner l’endométriose - grâce à son action anti-inflammatoire. De plus, elle soulage les crampes menstruelles de façon symptomatique (prise aux moments des menstruations), mais plusieurs ont remarqué que lorsqu’elles en prenaient durant tout le mois, leurs menstruations devenaient plus faciles et agréables.

  • dysménorrhée
  • endométriose
  • SPM avec irritabilité, maux de tête, insomnie
  • contractions prématurées (action antispasmodique des muscles lisses)

VAGINITE, VULVITE

On prend la camomille en douche vaginale, en compresse et/ou en bain de vapeur. Elle est surtout efficace pour controler le candida, mais apaisera toute irritation, inflammation et démangeaison, en plus d’aider à reconstruire la muqueuse.

SYSTÈME URINAIRE

Plusieurs de ses huiles essentielles sont excrétées par les reins. Elle sera donc utile en cas de :

  • cystite
  • inflammation, irritation de la vessie

AUTRES

PERÇAGE DE DENTS

Un remède traditionnel. La camomille offre plusieurs actions pour soulager ce grand travail. Tout d’abord, elle apaisera l’enfant et aidera à faire baisser la fièvre qui y est associée. D’ailleurs, le premier remède homéopathique auquel penser pour le perçage de dents est le Camomilla. La camomille est très riche en calcium et facilite son assimilation. Elle aide donc à la formation des dents.

DERMATITE DE CONTACT

Tout comme pour les rhinites allergiques, la camomille a un effet antihistaminique qui agira lors des dermatites de contact - en interne. Tout comme pour les rhinites allergiques, la camomille a un effet antihistaminique qui agira lors des dermatites de contact - en interne. De plus, son utilisation en externe sous forme de compresse aidera à calmer l’inflammation et le prurit associés à ces dermatites.

Aussi :

  • fièvre périodique
  • muguet
  • crampes, douleurs musculaires

APPLICATIONS EXTERNES

  • Aseptise plaies et brûlures
  • Foufounes irritées
  • Dermatites de contact
  • Infections de la peau (bactériennes ou fongiques)
  • Inflammation cutanée, prurit
  • Cicatrise plaies, brûlures, ulcères
  • Mamelons irrités
  • Hémorroïdes (en bain de siège)
  • Vaginite, vulvite
  • Piqûres d’insectes
  • Parasites, poux
  • Acné (bain de vapeur et/ou en lotion, pour nettoyer et aseptiser et diminuer l’inflammation)

Solvants, modes d’utilisation et dosages

Les chamazulènes de la camomille, lui conférant son action anti-inflammatoire, sont mieux extraites dans la chaleur. Il convient donc de préparer les extraits en chauffant la partie eau du solvant. Les chamazulènes de la camomille, lui conférant son action anti-inflammatoire, sont mieux extraites dans la chaleur. Il convient donc de préparer les extraits en chauffant la partie eau du solvant.

Plante très peu toxique. Les dosages ne sont pas critiques. Elle peut être prise en moyennes et en grandes quantités, même sur de longues périodes. En très grosses doses, elle provoque un relâchement intense des muscles lisses - peut-être trop sédatif.

Attention à la qualité de la camomille. Choisir du vrac qui contient des fleurs entières - elles devraient sentir le miel.

INFUSION

1 à 2 c. à thé par tasse, jusqu’à 4 tasses par jour. Plus amère lorsqu’infusée longtemps. Donner très faible ou diluée aux enfants. Peut aussi être badigeonnée directement sur la langue en cas de muguet ou sur les mamelons et les seins de maman. Peut aussi être utilisée en hygiène nasal ou en douche vaginale.

GLYCÉRÉ

Le dosage dépend de l’âge. On peut aussi en frotter sur les gencives de bébés ou sur une brûlure.

TEINTURE

Jusqu’à 4 ml par jour. Peut aussi être appliquée en liniment pour les muscles endoloris.

VINAIGRE

À volonté ou en usage externe pour soins de la peau.

EXTERNE

Infusion concentrée en compresse, bain oculaire, bain de siège, bain partiel, bain complet (pour la fièvre et l’insomnie), douche vaginale, lavement, en spray (sur brûlures ou dermatites de contact), en rince pour les cheveux blonds.

GARGARISME

De l’infusion concentrée, pour les troubles des gencives, le muguet, les maux de gorge.

BAIN DE VAPEUR / INHALATION

Pour le nez ou pour la vulve. Aussi pour le visage en usage cosmétique.

HUILE, ONGUENT

Pour tous les soins de la peau. Appliquer généreusement.

LINIMENT

Pour les inflammations musculaires, les douleurs rhumatismales, les névralgies.

CATAPLASME

Pour les inflammations et les névralgies (maux de tête).

HUILE ESSENTIELLE

D’un superbe bleu, pas achetable.

Contre-indications et toxicité

  • Il peut y avoir irritation si on utilise la camomille en bain d’yeux.
  • La plante au complet est emménagogue (pas les fleurs) donc éviter en début de grossesse s’il y a plus que les fleurs dans la transformation.
  • Certaines personnes sont allergiques à la camomille. Ce fait est abondamment (et exagérément) mentionné dans la littérature. Il est suggéré que les personnes ayant une allergie aux plantes de la famille des astéracées s’abstiennent de consommer de la camomille. Pourtant, des études ont démontré que seulement 1,7 % de la population était allergique à la camomille et que, justement, la camomille est un remède de choix dans la gestion des allergies aux plantes de la famille des astéracées !

Constituants répertoriés

  • HUILES ESSENTIELLES : butyl-ester, amyl-ester, hexyl-ester, acide angélique, acide isobutyrique, sesquiterpènes (azulène et artémol), lactones sesquiterpéniques, chamazulène et proazulènes, terpènes, pinène, camphre ;
  • FLAVONOÏDES : quercétol, lutéoline, apigénine, patulétine ;
  • GLUCOSIDE AMER : acide anthémile ;
  • Glucoside cyanogénique ;
  • Tanins et pseudotanins ;
  • ACIDES : valérianique, acétylénique, salycilique ;
  • Polysaccharides ;
  • Phytostérols ;
  • COUMARINE : scopoline ;
  • Résine, gomme ;
  • MINÉRAUX : calcium (Ca), potassium (K), soufre (S) ;
  • OLIGO-ÉLÉMENT : iode (I).

Élixir floral (McIntyre)

En tant que remède du soleil, la camomille aide à apaiser les troubles émotifs, la colère et les conflits. Elle aide à générer un état ensoleillé. Elle est à son meilleur avec les personnes qui ont des sautes d’humeur et qui sont facilement dérangées, irritables, impatientes et fâchées. Elle apaisera la tension et l’anxiété et les empêchera de s’accumuler au fil de la journée, ce qui provoquerait de l’agitation, de l’insomnie ou des cauchemars. Les tensions intérieures et la disharmonie peuvent aussi causer des troubles gastriques autant chez l’adulte que chez l’enfant, ainsi que se manifester par divers troubles, tels la dépression, l’hyperactivité, la mauvaise concentration et les troubles d’apprentissage. La camomille aide à prendre du recul face aux irritants quotidiens qui perturbent l’équilibre superficiel et nous aide à trouver un état de calme et de sérénité, où la lumière brille toujours comme le soleil derrière les nuages.

Usages homéopathiques

Camomilla : particulièrement adaptée aux personnes qui sont hypersensibles à la douleur, ce qui est souvent généré et exacerbé par des émotions comme la colère et l’irritabilité. On la donne aussi aux enfants qui percent leurs dents. Camomilla est particulièrement recommandé pour les femmes en travail, lorsque la douleur n’est plus tolérée.

Cette monographie est un extrait du Materia Medica de Flora Medicina : un ouvrage de référence en français sur les plantes médicinales